Au service des professionnels de la Santé

ouvrages

L’homme n’est pas la mesure de l’homme

Date de mise en ligne : 7 janvier 2007

Xavier EMMANUELLI
Presse de la Renaissance 1998.204 p - 130 F

Fondateur de Médecins sans frontières, ancien secrétaire d’Etat à l’action humanitaire d’urgence, fondateur du Samu social de Paris, Xavier Emmanuelli est un humaniste converti qui a découvert, à travers la misère et la souffrance, l’incoercible soif de transcendance de l’homme. "Quel bilan dresser de notre siècle, sinon celui d’un désastre ?" La rationalité mise au service du mal a déclenché les forces de l’enfer. Nous rescapés des camps de concentrations et de la bombe atomique, avons-nous compris que le péché originel de notre monde moderne est le rejet de Dieu ? Pour le Dr Emmanuelli, l’homme n’est pas la mesure de l’homme, "c’est à dire que la raison de l’homme n’est pas son exact mesure. Il ne la trouve qu’en s’en remettant à sa foi". De l’humanisme trompeur de la Renaissance au communisme, la trajectoire fatale passe par la Révolution : "Les crimes de Staline commis au nom de l’utopie répondent à ceux de Robespierre ou de Saint-Just." Dans ce livre foisonnant, l’auteur éreinte bien des lieux communs de l’idéologie dominante, tels que l’égalitarisme, le piège d’une certaine protection ou une solidarité technicienne étrangère à un authentique amour du prochain.

"Plus vous vous situez dans l’humanisme, moins il y a d’humanité." De tel propos pourraient choquer s’il n’étaient accompagnés de témoignage bouleversants. Un essai courageux, qui vient de recevoir le prix Louis Pauwels. (Chrétiens dans la cité N° 47 - Février 1999)

Haut de page

Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Plan du site